logo
retour accueil anteth et son réseau sélections de pièces documentation actualités espace auteurs espace antennes

Rechercher

lettre d'information
contacts
liens
plan du site
crédits

L'association Aneth-Aux Nouvelles écritures Théâtrales a cessé ses activités.
Cliquez ici pour en savoir plus.

Dossiers auteurs

    © Olivier Roller
> KACIMI Mohamed


(dossier actualisé le 01/10/2020)

Biographie de l'auteur

Il est né en 1955 à El Hamel, ville des hauts plateaux d'Algérie, dans une famille de théologiens. Adolescent, il découvre Rimbaudet les surréalistes, et décide d’écrire en français. Après des études de littérature française à l’Université d’Alger, il s'installe à Paris en 1982. Il publie des traductions avec Bernard Noël et Eugène Guillevic, avant de sortir en 1987 son premier roman, Le Mouchoir. Des essais, un second roman (Le Jour dernier) ainsi que de courts récits autobiographiques sur son enfance à El Hamel paraissent chez Autrement, Balland ou Gallimard, avant qu'il ne se tourne vers l'écriture théâtrale. Sa pièce 1962, Prix Lugano du théâtre, est accueillie par Ariane Mnouchkine au Théâtre du Soleil, et La Confession d'Abraham, écrite lors d’un séjour au Sinaï, fait l'ouverture de la saison 2002 du Théâtre du Rond-Point. Il a également signé l'adaptation de Nedjma, le roman de Kateb Yacine, au Studio de la Comédie Française la même année. Il reçoit en 2005 le Prix SACD de la francophonie. Il est actuellement Délégué général d'Écritures Vagabondes, association qui organise notamment des résidences d'écriture internationales. Mohamed Kacimi anime plusieurs ateliers d’écriture autour des thèmes de la Genèse à Nancy, Saint Denis, Stains et Dreux. En tant que journaliste, il collabore à Actuel, Le Monde, pour lequel il a réalisé un reportage au Yémen, et France Culture. Mohamed Kacimi est également l’auteur d’une encyclopédie du Monde arabe pour les enfants, parue aux éditions Milan en 2001. Terre sainte, publié à L’Avant-Scène Théâtre (Coll. des Quatre Vents), a reçu la mention spéciale du jury du Grand Prix de littérature dramatique 2007. Sophie Akrich prépare une mise en scène de la pièce pour la saison 2006-20007.