logo
retour accueil anteth et son réseau sélections de pièces documentation actualités espace auteurs espace antennes

Rechercher

lettre d'information
contacts
liens
plan du site
crédits

L'association Aneth-Aux Nouvelles écritures Théâtrales a cessé ses activités.
Cliquez ici pour en savoir plus.

Dossiers auteurs

    © D.R.
> KWAHULÉ Koffi


(dossier actualisé le 02/06/2020)

Biographie de l'auteur

Koffi Kwahulé est né le 17 mai 1956 à Abengourou en Côte d'Ivoire. Auteur, comédien et metteur en scène, il s'est formé à l'Institut National des Arts d'Abidjan, puis à l'École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre de Paris (Rue Blanche) et à la Sorbonne Nouvelle (Paris III) où il obtient un doctorat d'études théâtrales. Plusieurs fois primé, il remporte en 1992 le Grand prix Tchicaya U'Tamsi (RFI/ACCT) pour Cette vieille magie noire, mise en lecture sous la direction de Gabriel Garran au Festival d'Avignon 1993. Le prix SACD/RFI lui est attribué en 1994 pour La Dame du café d'en face. Il obtient l'aide à l'écriture d'"Afrique en créations" pour une adaptation de l'univers romanesque d'Ahmadou Kourouma (Les Soleils des indépendances et Monnè, outrages et défis, romans publiés au Seuil) intitulée Fama, mise en espace au Petit Odéon en 1996, et créée en septembre 1998 au Festival International de Limoges. Bintou, écrite en résidence d'auteur à Limoges, a été créée par Gabriel Garran en novembre 1997 au Théâtre International de Langue Française à la Villette. Les Créanciers, écrite à l'initiative du Centre Régional du Livre de Basse Normandie, a été créée en mai 1998 par le Nord-Ouest Théâtre (théâtre forain), mise en scène de René Paréja. Les Déconnards, est créée en avril 1998 au Festival international du Monologue d'Abidjan et mise en scène de Sidiki Bakaba et Koffi Kwahulé. Ses deux premières pièces (Le Grand-Serpent et 1+1=1) ont été créées en Abidjan. La plupart de ses textes ont fait l'objet de lectures et de mises en espace en France, à New York et à Montréal. En 2006, il obtient le Prix Ahmadou Kourouma pour son roman, Baby Face. En 2007 paraît l’ouvrage Frères de son : Koffi Kwahulé et le jazz, entretiens entre l’auteur et Gilles Mouëllic (maître de conférences en musique et études cinématographiques à l'université Rennes 2) sur l’influence du jazz dans son écriture. Au printemps 2008, Le Lavoir Moderne Parisien organise un festival autour de l’écriture de Koffi Kwahulé intitulé « Anima Kwahulé » (du 5 avril au 31 mai).

 Article de référence