logo
retour accueil anteth et son réseau sélections de pièces documentation actualités espace auteurs espace antennes

Rechercher

lettre d'information
contacts
liens
plan du site
crédits

Dossiers auteurs

    ©DR
> RENAUDE Noëlle


(dossier actualisé le 09/10/2020)

Biographie de l'auteur

Née à Boulogne sur Seine en 1949, Noëlle Renaude étudie d’abord l’Histoire de l’Art puis le japonais à l’École des Langues Orientales, avant de commencer, à 27 ans, à écrire du théâtre. Ses premiers textes seront publiés dix ans après, à partir de 1987, d’abord par Théâtre Ouvert, puis par les éditions Théâtrales.

Parallèlement, elle publie un certain nombre de romans « alimentaires » sous des pseudonymes divers, collabore à la revue Théâtre/Public jusqu’au début des années 90, participe aux rubriques d’arts plastiques et de théâtre pour la revue Canal, puis devient membre du comité de rédaction des Cahiers de Prospero aux côtés de Michel Azama, Eugène Durif, Didier-Georges Gabily, Roland Fichet, Philippe Minyana et Jean-Marie Piemme.

En 1993, Théâtre Ouvert organise un Gros Plan autour de ses textes.
En 1994, elle commence à écrire pour Christophe Brault et aborde pour la première fois le travail de plateau avec Ma Solange comment t'écrire mon désastre, Alex Roux, aventure littéraire et théâtrale qui s'étend sur quatre années et dont l'intégrale a été
rééditée aux éditions Théâtrales en 2004.
Elle a écrit une vingtaine de pièces, montées par des metteurs en scène comme François Rancillac, Robert Cantarella, Florence Giorgetti, Michel Cerda, Philippe Calvario, Frédéric Maragnani, Frédéric Fisbach, Nabil El Azan...

Traduites en plusieurs langues, ses pièces ont fait l’objet de créations radiophoniques en France, notamment pour France Culture, et à l’étranger. En 2002, elle reçoit le prix de la SACD des « Nouveaux Talents Radios ».
Elle participe aussi à plusieurs chantiers de théâtre, notamment avec Robert Cantarella à Théâtre Ouvert.

Comme traductrice et adaptatrice, elle écrit le texte français de Sous les yeux des femmes garde-côtes de l'auteur hongrois Pal Bekes (éditions Théâtrales, 1990) et la version pour la scène française de la pièce québécoise Les Muses orphelines de Michel-Marc Bouchard (éditions Théâtrales, 1994).

 Article de référence

Bibliographie