logo
retour accueil anteth et son réseau sélections de pièces documentation actualités espace auteurs espace antennes

Rechercher

lettre d'information
contacts
liens
plan du site
crédits

L'association Aneth-Aux Nouvelles écritures Théâtrales a cessé ses activités.
Cliquez ici pour en savoir plus.

Dossiers auteurs

    DR
> TARTAR Luc


(dossier actualisé le 04/06/2020)

Biographie de l'auteur

Il est boursier du Ministère de la Culture (1997) et du CNL(2001, 2003). Il a notamment écrit pour le théâtre Les Arabes à Poitiers (Éditions Lansman), pièce créée en 1995 par Yves Gourmelon, puis mise en scène par Stéphane Verrue en 1999.
Sont également parues chez Lansman Lucie ou le fin mot de l'histoire, commande de l’Hippodrome de Douai (mise en scène d’Anne Petit en février 2006 à l’Espace Culturel André-Malraux du Kremlin-Bicêtre), Terres arables, écrite en résidence d'écriture à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon sous le parrainage de Michel Azama, Papa Alzheimer écrite en 2000 au Québec lors d'une résidence d'écriture organisée par le CEAD de Montréal, puis a été créée au Théâtre d’Arras en octobre 2003, dans une mise en scène de Laurent Hatat, Parti chercher, Mademoiselle J'affabule et les chasseurs de rêves. La Dame blanche (in Embouteillage, Éditions Théâtrales) a été créée par Anne-Laure Liégeois dans le spectacle « Embouteillage ». En voiture Simone (in La scène aux ados 2, Éditions Lansman) a été jouée en Belgique par une quinzaine de groupes d’adolescents et S’embrasent a été créée à Clermont-Ferrand par le Théâtre du Pélican dans une mise en scène de Jean-Claude Gal.
Luc Tartar a notamment travaillé en tant que comédien sous la direction de Stuart Seide (Amphitryon, de Molière, et Le Quatuor d'Alexandrie, d'après Lawrence Durrell). Il a traduit, avec Agnieszka Kumor, Vie intérieure, de Marek Koterski – lecture au Théâtre du Rond-Point à Paris en novembre 2004.
Il fut auteur associé au Théâtre d'Arras de 1996 à 2006, où il écrivit un diptyque sur la guerre de 14, Estafette-Adieu Bert (Lansman Editeur, Création à Saran au Théâtre de la Tête Noire en octobre 2005, dans une mise en scène de Gérald Dumont).

site de l'auteur

 Article de référence