logo
retour accueil anteth et son réseau sélections de pièces documentation actualités espace auteurs espace antennes

Rechercher

lettre d'information
contacts
liens
plan du site
crédits

L'association Aneth-Aux Nouvelles écritures Théâtrales a cessé ses activités.
Cliquez ici pour en savoir plus.

Dossiers auteurs

    DR
> BONAL Denise


(dossier actualisé le 25/06/2020)

Biographie de l'auteur

Denise Bonal est comédienne et auteur. Elle est née en Algérie, où elle passe toute son enfance. Arrivée à l'âge de douze ans à Paris, elle entre au lycée Fénelon. Déjà prise par le virus du théâtre, elle met en scène, pendant son année d'hypokhâgne (1939-1940), Aucassin et Nicolette, une pièce en vieux français qui lui paraissait contenir des allusions perfides aux occupants. Elle abandonne alors ses études pour suivre le cours de théâtre de Charles Dullin. Sa première tentative d'écriture est un montage de textes venus du monde entier sur les activités des hommes sur la terre. En 1951, elle est engagée à la Comédie de l'Ouest au Centre Dramatique National de Rennes où elle reste 15 ans. Durant cette période, elle écrit des contes et des nouvelles radiophoniques à raison d'une par semaine, tout en continuant à interpréter les plus grands rôles du répertoire. En 1971, elle rejoint Hubert Gignoux au Théâtre National de Strasbourg puis devient professeur au Conservatoire de Roubaix. En 1983, elle est nommée professeur titulaire au Conservatoire National Supérieur de Paris. Denise Bonal a écrit entre autres Légère en août, Honorée par un petit monument, Portrait de famille, Passions et prairies, Féroce comme le cœur, Turbulences et petits détails, Les Pas Perdus... Ses pièces, pour la plupart, sont parues aux éditions Théâtrales et créées notamment au Théâtre Artistic Athévains, au Festival d'Avignon, au Palais de Chaillot, au Théâtre de l'Est parisien, etc. Elles ont été aussi traduites et mises en scène à l'étranger : États-Unis, Belgique, Canada, Grèce, Allemagne... Elle a reçu le prix d'Enghien pour Les Moutons de la nuit (1975), le prix de la radio de la SACD (1980), le prix du Théâtre de la SACD (1986), le prix Arletty pour l'ensemble de son oeuvre (1990), le prix european Drama pour Féroce comme le cœur (1994), le Molière du meilleur auteur francophone vivant pour Portrait de famille en 2004 et le Grand Prix de littérature dramatique en 2006 pour De dimanche en dimanche (éditions Théâtrales, 2005). Son texte Les tortues viennent toutes seules (éditions Théâtrales, 2007) est finaliste du Grand Prix de littérature dramatique 2008. Pour en savoir + :
vidéo sur le BAT - Billet des Auteurs de Théâtre,
le webzine des écritures théâtrales