logo
retour accueil anteth et son réseau sélections de pièces documentation actualités espace auteurs espace antennes

Rechercher

lettre d'information
contacts
liens
plan du site
crédits

 

Recherche sur les textes

GRANOUILLET Gilles
France

Né à Saint-Étienne en 1963, il exerce plusieurs métiers avant de commencer, en 1989, à s'intéresser au théâtre. Il est d'abord metteur en scène et comédien, puis écrit une dizaine de pièces. Parmi elles, Chroniques des oubliés du tour et Vodou sont éditées chez Actes Sud-Papiers. Il est également conseiller littéraire à la Comédie de Saint-Étienne.

Ma mère qui chantait sur un phare

• version originale : Français

Deux enfants : Marzeille et son petit frère Perpignan. Et perchée sur un phare mobile amarré à la plage, leur mère, nue et ivre, qui chante face à la mer, sous le regard des hommes du patelin. Pour aller la délivrer, les enfants empruntent la pelleteuse du Conducteur d'engin et emboutissent la baraque en algéco du bonhomme, dans laquelle se cachait sa femme avec son amant le marchand de vin. Les enfants s'enfuient et Marzeille demande de l'aide au père qu'il ne connaît pas mais qu'il a longtemps épié. Celui-ci les embarque et rame vers le phare tandis que le conducteur d'engin, fou de douleur, en détache l'amarre. La mère dérive... La pièce entremêle récits et dialogues pour raconter, sous des focales différentes, sans que le fil narratif soit pour autant rompu. Les personnages sont dessinés dans l'âpreté de leur langue, qui noue des liens entre eux. Une pièce d'apprentissage, récit d'une initiation.

6 personnages
4 hommes
2 femmes
+ le chant de la mère

• sélection :
Carnet de lecture n°11 - février 2007

•Manuscrit - 50 pages

consultation dans le réseau des antennes d'Aneth.